Voiture sous l'eau: comment s'en sortir ?


En cas d'urgence, agir plutôt que regarder permet souvent d'éviter le pire. Mais il convient d'éviter les risques inconsidérés. Des spécialistes montrent les bons gestes pour se sauver ou secourir des personnes bloquées dans un véhicule immergé.

Une fois dans l'eau, le véhicule doit être abandonné au plus vite, par les vitres latérales ou par le toit ouvrant. Si les vitres latérales ne s'ouvrent plus, il faut en casser une en donnant un coup ciblé et vigoureux dans un coin avec un marteau brise vitre, a expliqué le Bureau de prévention des accidents (bpa).

 Si les vitres latérales ne s'ouvrent pas, il faut utiliser un marteau brise vitre.
 Pour éviter que sa voiture ne coule, il ne faut pas ouvrir les portières, mais s'extraire par les fenêtres latérales ou le toit. 
Si l'on ouvre les portières, la masse d'eau qui entre déstabilise le véhicule et met en danger les occupants comme les sauveteurs. 


Portières closes

Les portières de la voiture doivent rester fermées. Si elles s'ouvrent, le véhicule qui flotte à la surface est déstabilisé et les occupants, tout comme les sauveteurs, sont mis en danger par la pénétration soudaine de l'eau dans l'habitacle.

Les spécialistes rappellent que chaque accident se déroule autrement, dans des eaux calmes ou agitées. Et que les véhicules coulent différemment et n'ont pas la même résistance aux chocs. Dans tous les cas, les témoins doivent immédiatement appeler les secours.

ATS

Faire de l'eau potable (propre) en six heures


La méthode SODIS : désinfection de l'eau

De l’eau contaminée peut être désinfectée et rendue potable à l’aide de rayons solaires. La désinfection solaire de l’eau –ou méthode SODIS – permet d’éviter les maladies diarrhéiques, une des causes principales de décès chez les habitants des pays en développement.

De l'eau potable propre en six heures


La méthode SODIS se prête parfaitement au traitement de l'eau à boire dans les pays en développement car elle ne requiert que de la lumière solaire et des bouteilles en PET. Comment fonctionne-t-elle? Les bouteilles PET incolores sont remplies d’eau et exposées au soleil pendant six heures. Les rayons UV A contenus dans la lumière solaire tuent les germes infectieux comme les virus, les bactéries et les parasites (Giardia et Cryptosporidia). La méthode fonctionne également à basses températures d’air et d’eau.

Grâce à sa simplicité et fiabilité d’utilisation, la méthode SODIS permet un traitement individuel de l’eau à boire. Elle est particulièrement bien adaptée pour traiter des petites quantités d'eau à boire.

Recherche


De nombreuses études scientifiquesrévèlent l'efficacité de la méthode SODIS. Elle tue de manière fiable les germes infectieux dans l'eau et améliore la santé de la population. Les moyens de communication les plus adaptés furent décelés grâce aux recherches en matière de stratégies de formation. En outre, les bouteilles en PET utilisées pour la méthode SODIS se sont révélées pas nuisibles à la santé.

Renommée internationale


L’Organisation Mondiale de la Santé OMS, l’UNICEF et la Croix-Rouge recommandent ainsi SODIS comme méthode alternative pour le traitement de l’eau potable dans les pays en développement.

«La désinfection solaire est un exemple d’une méthode alternative à effets bénéfiques sur la santé. Ses faibles coûts d’investissement pour les utilisateurs finaux rendent de ce fait la méthode accessible aux plus pauvres» OMS, 2007

«L’UNICEF promeut différentes méthodes de traitement, comme la filtration conviviale, la désinfection solaire de l’eau (SODIS) et la chloration à domicile. Toutes ces méthodes sont avantageuses, effectives et faciles à gérer au niveau des ménages.» UNICEF, 2009

Prix Croix-Rouge 2006: «Selon le jury, SODIS est une méthode remarquable car elle permet à l’aide de simples moyens d’améliorer et de rendre plus fiable l’approvisionnement en eau et ainsi d’atteindre une réduction des maladies diarrhéiques et autres ainsi que de baisser les taux de mortalité» Croix-Rouge, 2006




Egger Ph.